Stop forages Bugey Sud

24 mars 2016

Laurent Wauquiez et les gaz de schistes en Dombes

Publié par stopforagesbugeysud dans communiqué de presse

Communiqué de presse du 18.03.16

Alerte sur l’exploitation de nos sols et sous-sols: 

Du blocage du projet de Parc Régional Naturel des Dombes au permis de forage de Blyes : quelles sont les véritables intentions du président de région L. Wauquiez?

 

Laurent Wauquiez, le tout nouveau président de la région Rhône-Alpes-Auvergne, a depuis le début de son mandat en janvier 2016, donné  des signes inquiétants quant à ses intentions politiques, particulièrement en ce qui concerne ses décisions  menacant  les acteurs sociaux, les acteurs et associations de la culture et de la  défense de l’environnement.

En effet les reculs dans le domaine de la préservation de nos territoires s’accumulent Autoroute A45, parcs naturels, OGM, transition énergétique : dans sa région, Wauquiez se moque de l’écologie – (lien 1).

Force est de constater qu’une offensive agressive est lancée sur les parcs naturels,  la transition énergétique (les plus judicieuses délibérations des majorités antérieures sont jetées à la poubelle) ;Ainsi nous observons que Laurent Wauquiez dit « oui » aux OGM (lien 2)  , « oui » aux nanotechnologies – (lien 3), « oui » à la mise sous perfusion des centrales nucléaires, (y compris Bugey, dont les Suisses réclament pourtant la fermeture – (lien 4 ).

 blyes

En ligne de mire aussi : l’exploitation du gaz de schiste, puisque concernant le permis de Blyes l’administration dit :  « L’instruction est toujours en cours pour les PER de Blyes et de Gex Sud » (25 avril 2012). Le permis de Blyes englobe géographiquement le secteur du projet de Parc Régional Naturel dans les Dombes.

« Ceci expliquerait-il cela ? »

Nous sommes donc légitimement autorisés à nous interroger  sur les véritables intentions du Président de Région qui soutient de longue date l’exploitation des gaz de schistes, et est partisan d’un changement de réglementation qui permettrait l’exploration du gaz de schiste – (lien 5)

Collectif Stop forages Bugey sud

 

Lien 1: reporterre

http://reporterre.net/Gaz-de-schiste-projets-inutiles-bitume-la-droite-au-pouvoir-en-Auvergne-Rhone

 

lien 2: http://www.leprogres.fr/haute-loire/2011/09/30/laurent-wauquiez-soutient-la-recherche-en-auvergne

 

Lien 3 http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/09/24/wauquiez-veut-s-occuper-particulierement-de-grenoble-et-ses-ayatollahs-de-l-ecologie

 

lien 4 http://www.huffingtonpost.fr/2016/03/02/centrale-du-bugey-nucleaire-plainte-canton-geneve-mise-en-danger_n_9365696.html

 

lien 5 http://www.lopinion.fr/10-juillet-2013/pro-gaz-schiste-reprennent-poil-bete-1920

 

 

23 mars 2016

Voeu 2016 contre les gaz de schiste impulsé par les élus Rhone Alpes du Rassemblement 2015

Publié par stopforagesbugeysud dans Arguments, Rendez vous

Ce jeudi 17 mars 2016 les 8 élus à la région Rhône Alpes auvergne ont fait passé un vœu pour une région sans gaz de schiste sous l’impulsion de Corinne Morel Darleux. Les élus  Rassemblement 2015  étaient à la manifestation de Barjac du 28 février 2016

Lien vers l’article de BASTAGZALES: http://bastagazales.fr/2016/03/17/region-auvergne-rhone-alpes-voeu-impulse-par-cmoreldarleux-le-fn-fait-la-fine-bouche/

voeux région  17.03.16

 

26.02.16 barjac elus Aura

 

28 octobre 2015

Agenda : le 7 novembre, soirée sur le climat (Aix les bains)

Publié par stopforagesbugeysud dans Manifestations, Rendez vous

Bonjour (au CA et animateurs de groupes locaux et volontaires pour Alternatiba)

Tout d’abord un petit point tardif suite à Alternatiba.

Merci à toutes les personnes qui ont participé activement à la tenue du stand. Nous avons pu diffuser le tirage spécial de l’Echo des forages et d’autres documents, vendre quelques livres et faire signer beaucoup de pétitions pour soutenir nos amis du canton de Vaud : ils remercient chaleureusement tout le monde (pour avoir de leurs nouvelles voir sur www.gareauxforages.ch).

Depuis cette date, notre collectif a participé à la création et rejoint la Coalition Climat21 Savoie/Haute-Savoie .

Dans ce cadre, nous orgnaisons une conférence-débat à Aix les Bains le 7 novembre :

SAMEDI 7 NOVEMBRE conference-debat  L’EVOLUTION ACTUELLE DU CLIMAT ET SES CONSEQUENCES de 18h30 (à environ19h45) au cinema victoria (36,avenue victoria) a aix-les-bains conference-debat de Martin Beniston, climatogue , professeur et directeur de l’institut des sciences de l’environnement de l’universite de geneve soiree proposee par le collectif non au gaz de schiste des pays de savoie et de l’ain, dans le cadre de la coalition climat21 savoie/haute-savoie – entree libre

et

SAMEDI 28 NOVEMBRE
Rassemblement
MARCHE INTERNATIONALE POUR LE CLIMAT
RDV Place de la Mairie à 15h30
MARCHE AVEC ANIMATIONS
:
Samedi 28 Novembre 15h30, Place de l’hôtel
de ville à Chambéry,
la Coalition Climat 21 Savoie/Haute-Savoie vous
donne rendez-vous, inscrivons-nous ici :
https://secure.avaaz.org/fr/event/globalclimatemarch/Marche_visite_guidee_speciale

marché2

 

5 octobre 2015

16 octobre 2015, Soirée Négawatt

Publié par stopforagesbugeysud dans Arguments, Rendez vous

 

100%

d’Energie  Renouvelable

C’est possible !

 

16 octobre 2015, Soirée Négawatt dans Arguments

 

A l’approche de la Cop 21, il est nécessaire de voir toutes les solutions possibles pour se passer des énergies fossiles comme le pétrole et le charbon, mais aussi se passer de l’énergie nucléaire qui est loin d’être une solution pour lutter contre les gaz à effets de serre. En effet, le nucléaire est aussi émetteur de gaz à effet de serre, plus indirectement il est vrai. Mais les émission de Co2 pour le nucléaire entrent dans la construction des centrales électriques qui sont de véritables cathédrales de Béton et d’acier ; dans la construction des infrastructures destinées à entreposer les déchets nucléaires comme l’est, pas loin de chez nous ICEDA (installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés) dans la plaine de l’Ain ; mais aussi dans l’extraction et le transport et d’Uranium et des déchets nucléaires. Et nous ne seront pas exhaustif sur ce sujet dans cet article.

 

Il est donc important de montrer que l’on peut faire autrement et que cela marche ; même très bien. D’un point de vue économique, la politique du tout nucléaire entrave le développement des énergies renouvelables. Et dans ce domaine, un formidable marché s’ouvre à nous du coté de la Suisse dans la Recherche et Développement et au niveau des solutions à apporter en ce domaine.

 

Il est important de voir que le département et la région possèdent des atouts dans ce domaine. Au niveau des entreprises innovantes, mais aussi au niveau institutionnel, par exemple avec l’INES (Institue nationale de l’Energie Solaire) Basée au Bourget du Lac à quelques kilomètres de l’Ain. (Il y a aussi l’exemple de la filière bois avec deux écoles sur le plateau d’Hauteville).

 

Cette conférence Négawatt nous rappellera le scénario élaboré par plusieurs chercheurs, scénario qui allie une certaine sobriété (économie d’énergie sur le gaspillage) à un investissement dans les énergies renouvelables.

Conférence : Le scénario NEGAWATT

VENDREDI 16 OCTOBRE 2015, 20h

MAISON DES SOCIETES, BELLEY

Animé par Gwennyn Tanguy de l’association Négawatt

Organisé par l’association stop forages bugey sud

Infos : http://stopforagesbugeysud.unblog.fr/

Contact : stopforagesbugeysud@gmail.com

 

1 octobre 2015

Journée de la transition en Bugey le 25, 26, 27

Publié par stopforagesbugeysud dans Arguments, Non classé

DSC_0049_15546

Les journées de la transition en Bugey ont été un succès. Il y a eu environ 140 personnes à la diffusion du film en quête de sens le Vendredi. Les journées se sont poursuivis samedi dans le jardin de l’association « j’art d’Ain partagé ». Nous avons pu présenter l’association Stop Forages Bugey ainsi que tenir un stand.

stand de l'association "stop forages bugey"

stand de l’association « stop forages bugey »

Nous avons pu dire que le combat était payant puisque suite à notre action, le permis des Moussière a été abrogé. Cependant, malgré notre victoire, passé inaperçue dans les média, nous avons d’autres combats à mener. En premier celui contre des carrières qui risquent de nuire à la ressource en eau (Fierloz à Artemare, mais aussi Peyrieu).

De plus, nous sommes en opposition à un projet inutile de centre aqualudique qui non seulement sera néfaste pour l’environnement, mais aussi est un projet non-rentable et une dépense inutile d’argent publique sur le plateau d’Hauteville.

Nous en parlerons plus précisément lors de la soirée Négawatt qui se déroulera le 16 octobre 2015 à Belley, salle des société, rue de la république et lors des différents café-débats qui se tiennent en ce moment en Rhône Alpes.

Marina Chélépine qui nous a parlé des "grands projets inutiles" et du gaspillage d'argent publique dans ces projets.

Marina Chélépine qui nous a parlé des « grands projets inutiles » et du gaspillage d’argent publique dans ces projets.

 

Christian, membre de l'association stop forages Bugey" qui nous a parlé de la bulle spéculative autours des hydrocarbures et des énergies fossiles.

Christian, membre de l’association stop forages Bugey » qui nous a parlé de la bulle spéculative autours des hydrocarbures et des énergies fossiles.

 

 

14 septembre 2015

Week end de la transition le 25-26 septembre et réunion sur le scénario Négawatt le 16 octobre

Publié par stopforagesbugeysud dans Manifestations

 

L’association Stop Forages Bugey existe depuis …. . Elle a vu le jour  dans le contexte du développement des gaz de schiste aux Etats-Unis ainsi que de la surprise de la population locale concernant l’existence d’un permis de forages d’hydrocarbure conventionnel sur le plateau d’Hauteville :le permis des Moussières.

La mobilisation d’une partie de la population contestant la réalisation de tout type de forage sur le territoire national a été importante. A l’heure actuelle, ce permis n’a pas été renouvelé.

La  question des gaz de schiste  reste toutefois en suspend pour l’avenir.  Un  accord économique de libre échange ente l’Europe et le Nord Amérique est en cours de négociation, sous le nom de Grand Marché Transatlantique (GMT). Cet accord menace directement les mesures nationales d’interdiction d’exploitation des hydrocarbures de roche mère dont les gaz de schiste.

De plus, la réforme du code minier n’est pas encourageante. L’enquête  publique n’est pas demandée pour les demandes de permis d’exploration, et l’ensemble de cette réforme est favorable aux compagnies pétrolières.

Par ailleurs, le prix de l’énergie fossile a récemment chuté. Les gaz de schiste ne sont plus rentables, d’autant plus que la bulle spéculative entretenue depuis leurs émergences aux USA est en cours d’implosion. Le gaz de schiste couterait ainsi plus cher que son coût de revient!

Parallèlement la crise économique en Chine influe sur la demande en énergies fossiles mondiale. Elle est actuellement en diminution, alors que les pays de l’OPEP n’envisagent pas de baisse de leur production. 

Cette surproduction a diminué le prix du baril,  mais reste une aberration à l’heure de la nécessité du développement des énergies renouvelables. La transition énergétique apparaît ainsi indispensable pour un mode de vie durable. 

L’association prévoit donc de participer au week-end de la transition le 25-26 septembre,   et organise une soirée d’information sur le scénario Négawatt à la Maison des Sociétés de Belley à vendredi 16 octobre (20h)

progtransition-2015-p1

 

 

 

prog-transition2015-p2

13 février 2015

Mardi 17 février « Libres échanges autour du libre-échange »

Publié par stopforagesbugeysud dans Rendez vous
L’association Stop Forages Bugey présente:
Libres échanges autour du libre-échange
Mardi 17 février 
20h30 à la salle des fêtes de Yenne
DEPORT2S TAFTA

 Autour du Film projeté sera  : « Les déportés du libre-échange » de Marie-Monique Robin 

Avec la participation de

René Padernoz, maire de Yenne et Conseiller général de Savoie 

de Robert Pilli, référent Collectif Nord Isère « Stop aux Gaz et Huile de Roche Mère » et membre du collectif STOP TAFTA 

 

Entrée  libre.
BANDE ANNONCE DU FILM SUR CE LIEN/ http://www.festival-alimenterre.org/film/deportes-libre-echange
 
TAFTA: De quoi s’agit-il?
L’acronyme du grand marché transatlantique. La Transatlantic Free Trade Area est un traité en cours de négociation entre l’Union européenne et les Etats-Unis qui doit, s’il est signé, modifier le paysage économique, social et politique en Europe. Cet accord a pour vocation de mettre en place d’une zone de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis. Sa signature est prévue en 2015. Le but est de jeter les bases d’un immense marché commun par une harmonisation progressive des réglementations et de la reconnaissance mutuelle des règles et normes en vigueur. 
Les opposants à ce traité reprochent que les négociations se tiennent à huis clos et sans communication sur son contenu. C’est tout à fait anti-démocratique. Le poulet lavé au chlore est autorisé aux Etats-Unis mais interdit en Europe. Qu’en sera-t-il avec Tafta ? Il en va de même du bœuf aux hormones ou des OGM. L’Europe peut-elle faire céder les EU et lui imposer les normes européennes ? Tafta délocaliserait notre justice à Washington. Aujourd’hui si une entreprise américaine veut attaquer la législation française ou européenne, elle va devant le Conseil d’Etat par exemple. Actuellement le Conseil d’Etat a plutôt tendance à donner raison à l’Etat français. Si l’on met en place ce système d’arbitrage, les affaires seront délocalisées devant une justice arbitrale privée qui ne sera pas neutre. Le journaliste, Maxime Vaudano, explique que dans les précédentes zones de libre-échange où il y avait ce mécanisme, on a eu des conséquences désastreuses pour les règlementations nationales comme une entreprise de cigarettes, qui a contesté la politique anti-tabac d’un gouvernement et qui réclame 2 milliards de dollars de dommages et intérêts. Le fabricant de cigarettes, Philip Morris a annoncé début octobre qu’il entendait contester devant la Cour européenne de Justice la nouvelle réglementation européenne sur le tabac. C’est ce type de recours que risque d’introduire Tafta.
10 juillet 2014

un succès pour les assises de la transition en Bugey

Publié par stopforagesbugeysud dans Arguments, Manifestations

DSC_0702_11754

Les assises de la transition en Bugey le 28 et 29 juin ont eu du succès. On a pu ainsi découvrir le dimanche plusieurs techniques d’éco- construction comme les murs en paille terre ou les briques crues, mais aussi les poêles de masse avec la construction d’un poêle en moins de 6 heures.

Plusieurs stands et animations ont ponctué la journée de dimanche comme le stand sur la santé avec la reflexologie, la sophrologie et les fleurs de bach ; le stand de greeenpeace, de sortir du nucléaire Bugey, des jardins partagé de Belley (association j’art d’ain partagé), des jardins partagés de Villerbanne, de Crémieu, le stand des Colibris Bugey, Hélianthe,  le stand de créativité artistique animée entre autre par Mireille Belle qui a aussi mis des œuvres dans le jardin éco-paysager de Saint Anthelme et bien d’autres.

DSC_0499_11551

Le samedi, l’association stop forages Bugey était en charge de deux table ronde : celle sur l’éducation et celle sur l’énergie. La table ronde sur l’énergie a été l’occasion de montrer le potentiel des filières d’énergie renouvelables dans le Bugey, mais aussi des pistes pour réduire sa dépendance a nucléaire et aux hydrocarbure fossiles.

DSC_0698_11750

La table ronde sur l’éducation s’est axée elle sur une éducation émancipatrice. Comment l’éducation peu créer un esprit critique qui favorisera cette émancipation. Esprit critique qui permet de construire cette transition . ça a été l’occasion de présenter Robert Place Philosophe et ancien prof de Philosophie à Belley.  Avec d’autres professeurs de Lycée, il a pendant un temps supprimé les notes. Les notes selon lui, créait un climat de compétitivité et non de coopération et entravait à la fois l’esprit critique et la construction d’une émancipation.

DSC_0603_11655

Les autres tables ronds ont été la santé, la sobriété, le jardin planétaire qui traitait d’environnement et dont on peut avoir la synthèse sur ce lien :

http://bugeyentransition.wordpress.com/2014/07/03/restitution-table-ronde-n3-jardin-planetaire-et-territoires-en-transition/

la table ronde sur l’économie dont on peut avoir un résumé ici :

http://bugeyentransition.wordpress.com/2014/07/06/restitution-table-ronde-n2-une-economie-qui-valorise-lhumain-et-lenvironnement/

autre sites :

http://jartdainpartage.over-blog.com/2014/06/plein-succes-des-premieres-assises-de-la-transition.html

DSC_0646_11698

17 juin 2014

28 et 29 juin 2014, assises de la transition en Bugey, Belley

Publié par stopforagesbugeysud dans Arguments, Manifestations, Rendez vous

Afin de donner une visibilité aux alternatives, l’association et le collectif stopforages bugey seront co-organisateur des assises de la transition en Bugey. Ces assises ont pour but à la fois de donner la parole aux citoyens sur les possibilités et les alternatives, mais aussi de montrer ce qui est possible de faire dans le Bugey et ce qui ce fait déjà.

 

Les assises se diviseront en deux temps. Le samedi 28 juin sera une journée réservée au débats avec 6 tables rondes regroupant 6 thèmes :

(les débats sont ouverts à tous le monde)

 

l’énergie :

Montrer qu’il existe des alternatives au nucléaire et aux gaz de schiste.

http://bugeyentransition.wordpress.com/energie/

 

l’économie :

Quel économie plus respectueuse de la terre et de ses habitants. De nouveaux outils économiques permettent cela, comme : l’économie sociale et solidaire, mais aussi l’économie circulaire, et l’économie collaborative. Ces outils permettent de relocaliser l’économie. Nous verrons aussi les monnaies complémentaires et le revenu de base pour plus d’équité social.

http://bugeyentransition.wordpress.com/economie/

 

l’éducation :

l’éducation est à la base de la transition car elle permet de voire au delà des limites du cadre sociétal et d’autoriser les innovations et la créativité qui feront la société de demain.

http://bugeyentransition.wordpress.com/culture-et-education/

 

la sobriété :

est ce que sobriété rime avec récession ? Au delà des clichés, la sobriété vis à vis d’une consommation compulsive est une plus valu sociétale.

http://bugeyentransition.wordpress.com/sobriete/

 

le jardin planétaire :

l’expression est de Gilles Clément qui compare la terre à un jardin, c’est à dire quelque chose de clos, de finit. Evidemment, dans cet atelier, nous aborderons les conséquences de la sur-urbanisation et du mitage des paysages.

http://bugeyentransition.wordpress.com/jardin-planetaire/

 

la santé :

http://bugeyentransition.wordpress.com/sante/

 

Le 29 juin sera plus festif avec des stands, des ateliers et des démonstrations.

programme :

http://bugeyentransition.wordpress.com/assises-de-la-transition-28-et-29-juin-2014/

 

Venez nombreux !

affiche assises de la transition 2014

15 janvier 2014

La transition énergétique passe par une transition culturelle.

Publié par stopforagesbugeysud dans Arguments

DSC_0228_7859

La montée des hydrocarbures non conventionnels comme les gaz de schiste et les sables bitumineux, trahit une difficulté de plus en plus grande de la production de pétrole ou de gaz. En effet, les réserves s’amenuisent et la production ne couvre pas la consommation.

Et nous sommes devant un problème d’envergure : afin de pallier au chômage, nous devons relancer la croissance. Mais une croissance économique, c’est aussi une augmentation de la consommation d’hydrocarbure.

En y regardant de plus près, cette croissance , telle qu’elle est développée actuellement ne profite pas à tous. Si des territoires se développent d’autres s’appauvrissent créant des inégalités de plus en plus flagrantes.

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/recreer-une-economie-plus-a-l-145873

La croissance à tous prix implique aussi une création d’infrastructures sans aucun rapport avec les besoin de la population. Les opposants à l’aéroport notre dame des landes ou au Lyon Turin l’on bien démontrés. Par exemple, la création d’un nouveau stade près de Lyon à Décine n’est absolument pas nécessaire. Le stade de Gerland qui le stade principal de Lyon a du mal à équilibrer ses comptes car il n’est pas assez rempli. L’utilisation du stade de Décines fera directement concurrence à Gerland et la collectivité devra supporter le déficit de ce stade.

A la veille des municipales, les exemples de constructions inutiles sont multiples. 70% des investissements en France sont réalisés par des communes. Et cela va du rond point au boulodrome qui ne sert à rien. Combien dans les villages de salles des fêtes vides  sont un fardeau non seulement pour le remboursement de l’investissement mais aussi pour payer la fonctionnement ?

Rationaliser et mutualiser les salles des fêtes existantes est déjà un début de résilience au pétrole au lieu d’en construire des nouvelles.

Evidemment, ce n’est qu’un exemple. La résilience implique un changement de nos mentalités et de nos habitudes. Le plus gros chantier est l’habitat. Les zones pavillonnaires qui se sont développées ont détruits des espaces agricoles et naturels importants. La vie dans ces zones pavillonnaire est très énergivore. Le simple fait de faire ses courses implique un déplacement en voiture sur une longue distance. L’entretien même de ce qui devrait être le reliquat de l’écologie, c’est à dire le jardin entourant la maison est une catastrophe environnementale.

Le jardin qui devrait être un lien à la terre, n’est plus qu’un gazon avec des plantes plus toxiques les unes que les autres. Ce gazon est un désert du point de vue de la biodiversité.  Tondu ras par une machine fonctionnant au pétrole, le produit de cette tonte, la biomasse ira nourrir la déchetterie voisine. Faire un jardin se résume qu’à tondre, tailler des haies avec une grande utilisation d’énergie.

Mais les solutions existent : l’habitat groupé avec des jardins partagés ; les AMAP qui sont des maraîchers de proximité ; l’agro-écologie qui est une alternative à l’agriculture productiviste traditionnelle ; Enfin les énergies renouvelables qui sont entrain de suplanter le nucléaire et les énergies fossiles.

D’un point de vue technique, tout existe à la fois pour rationaliser et optimiser les taches les plus pénibles,  mais aussi pour se passer d’énergie nucléaire et fossile. La seule difficulté est culturelle. Par exemple, on a encore du mal à penser qu’un champs de hautes herbes, c’est à dire une prairie puisse être jolie. Une propriété dont le gazon n’est pas tondu sera considérée comme négligée. Pourtant, une prairie avec différentes espèces est un havre pour la bio-diversité.

Mais petit à petit, on voit une évolution même au sein des plus hautes instances comme par exemple le ministre de l’agriculture qui veut faire de la france un leader de l’agro-écologie (voir la vidéo)

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/5-jours-5-questions-a-stephane-le-foll

 

1234

Clubjuifdesevigne |
Picvert |
Bugey Environnement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ischsbellevueblog
| Apel La Salle - St Charles
| Association Malukna